topblog Ivoire blogs

29/12/2011

Quand s’achèvera l’illusion de ‘’la perle des lumières’’…

Abidjan Lumières.jpg

Depuis peu, Abidjan est devenue ‘’la ville lumière’’. Abidjan ‘’la perle des lumières’’ ! Faut le voir pour y croire. Une ville, sinon une commune, notamment celle du Plateau, truffée de jeux de lumières multicolores. De nuit, la ville brille de mille feux et fait presque rêver ! Et pourtant…

Lire la suite

25/12/2011

Quelles fêtes de fin d’année pour les ivoiriens ?

fêtes de fin d'année.gif

L’année 2011 tire à sa fin. Avec la fête de Noël, nous sommes de plain-pied dans les festivités de fin d’année. Chacun selon ses moyens offrira, soit des cadeaux aux enfants, soit un repas copieux à toute la famille. Certains formuleront parfois, de façon mécanique, des vœux à l’endroit de leurs amis et connaissances. D’autres iront peut-être admirer la commune du Plateau, truffée de lumières, pensant ainsi y trouver un certain réconfort.

Lire la suite

17/12/2011

Côte d’Ivoire : politique du plus fort contre politique de la chaise vide

CHAISE VIDE FPI-RHDP.jpg

Depuis peu, le paysage politique ivoirien offre diverses tendances. Certains ont opté pour la politique de la chaise vide. Quand les autres ont choisi celle du plus fort ou du plus violent.

Lire la suite

16/12/2011

Qui a remporté les élections en Côte d’Ivoire ?

Youssouf-Bakayoko_President_CEI_RCI.jpg

Sur les cendres encore chaudes, de l’élection présidentielle de 2010, des élections législatives viennent de se dérouler en Côte d’Ivoire.

Un fait, a cependant sauté aux yeux de tous. Les ivoiriens ne se sont pas bousculé aux portes des bureaux de vote. Pour tout dire, nombreux parmi ceux qui ont pris part à l’élection présidentielle de décembre 2010, ne se sont pas senti concerné par ce vote. Au regard de ce flagrant manque d’engouement, certains ont parlé de « désert électoral », quand d’autres ironisaient : « bureaux de vote cherchent électeurs ». Soulignons aussi, le mot d’ordre de boycotte lancé par le FPI, principal parti d’opposition crée par Laurent Gbagbo. Ce parti avait appelé ses militants et sympathisants à « rester chez eux », de sorte à ne pas prendre part à ces législatives. Ceci, expliquerait cela.

Lire la suite

11/12/2011

Dictature en Côte d’Ivoire, le silence des ivoiriens qui en dit long

1301854914.gif.jpg

En décembre 2010 dernier, l’élection présidentielle, tant attendue, a finalement eu lieu en Côte d’Ivoire. Ce fut le scrutin le plus mémorable de sa jeune histoire. Cette élection aura eu le mérite de susciter les plus grands espoirs chez les ivoiriens. Et son aboutissement, devrait permettre de ressouder les fissures du tissu social d’un pays fragilisé et de se tourner résolument vers l’avenir.

Lire la suite

08/12/2011

Guerre de la France contre Gbagbo et la Côte d’Ivoire, la CPI nouveau théâtre des opérations

GBAGBO-SARKO JPEG.jpg

On peut l’affirmer sans risque d’exagérer : l’annonce la déportation de Laurent Gbagbo à la CPI, a eu, en Côte d’Ivoire comme partout ailleurs, l’effet d’une bombe. Son onde de choc n’a pas encore fini de secouer les ivoiriens et tous ceux qui, depuis lors, voyaient d’un mauvais œil l’arrestation et l’emprisonnement de celui-ci à Korhogo.

Pour le moment, Laurent Gbagbo est soupçonné de crimes contre l’humanité, de violations de droits de l’homme qui auraient été commis sous son autorité et dont on dénombre officiellement 3000 victimes. Là-dessus, il faut être frappé de cécité, car toutes ces 3000 victimes le sont-elles du seul fait du camp Gbagbo ? D’autre part, comment appeler les tueries et les actes inhumains perpétrés depuis 2002 à nos jours  par la rébellion armée se faisant d’abord appeler forces nouvelles (FN), rebaptisée depuis peu, forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI)? Sous quelle autorité ou au nom de qui ces crimes ont-ils été commis ? Comment des commanditaires avérés de crimes peuvent-ils accuser leurs adversaires devant la CPI, sans au préalable s’assurer qu’ils ne courent eux-mêmes aucun risque ? Toutes choses qui poussent certains à exprimer des suspicions légitimes quant à l’impartialité la CPI dans cette affaire. Mais, la réalité est là, implacable : Laurent Gbagbo, président élu par les ivoiriens et victime d’un coup d’état, au départ emprisonné à Korhogo, a été déporté à la Haye, où il croupit dans une cellule de prison.

Raisons profondes d’une déportation à la Cour Pénale Internationale.

Lire la suite