topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/07/2015

Présidentielle 2015 : top départ, pétard mouillé et victoire maudite

YB CEI.jpg

L'indécrottable Youssouf Bakayoko, éternel président de la CEI, aurait donné le top départ de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. En tout cas nous, nous n’avons rien entendu. Ou, pour être plus précis, nous ne voulons rien entendre. En fait, nous ne nous sentons même pas concernés par un quelconque top départ.

Ce que nous voulons dire, c’est que les conditions ne sont pas du tout réunies. Nos plaies sont encore trop béantes. Elles n’ont pas été pansées. Bien au contraire, il nous pourchasse, il nous emprisonne, il nous appauvrit, il nous maintient dans la misère. Et on n’ose nous parler de top départ ? D’ailleurs pour quels candidats quand on sait que certains sont exclus et d’autres inéligibles ? Dites plutôt un non-évènement, un pétard mouillé, lancé par monsieur "il n'est pas encore minuit", Youssouf Bakayoko.

Et pendant qu’on y est, pourquoi le gars ne reste t-il pas au trône tant qu’il le veut ? A-t-il besoin d’un top départ ? Pourquoi ne coure t-il pas seul pour être l’unique vainqueur, puisqu’il est l’unique candidat à avoir entendu le pétard mouillé de notre cher Youssouf, l’homme né pour être président à vie de la CEI ? Qu’il y aille donc puisqu’il est si pressé. Que Youssouf le proclame vainqueur maintenant qu'il est minuit. Qu’il savoure donc sa victoire. Car tout compte fait, ce ne sera, ni plus ni moins, qu’une victoire maudite. La victoire d’un homme qui coure droit à sa perte.

MM

Les commentaires sont fermés.